dermite séborrhéique
Cheveux,  Santé

Soigner naturellement une dermite séborrhéique du cuir chevelu

Le diagnostic est tombé, ces plaques qui vous démangent depuis des semaines sont les symptômes d’une dermite séborrhéique. Avant de vous tourner vers les shampoings antifongiques que l’on trouve en pharmacie (et qui ont plutôt tendance à décaper le cuir chevelu sans traiter réellement la dermite séborrhéique), essayez les méthodes naturelles !

Qu’est-ce qu’une dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique est une maladie cutanée qui se traduit par la formation de plaques rouges accompagnées de squames, de la peau qui se détache du cuir chevelu comme des pellicules. La personne atteinte va alors souffrir de fortes démangeaisons. Cette maladie évolue par poussées et peut durer plusieurs années. Elle est dite « séborrhéique » car elle affecte essentiellement les parties grasses de la peau, telles que le visage ou les cheveux. La prolifération d’un champignon (levure) est à l’origine de cette maladie cutanée. Le stress ou les émotions fortes peuvent également déclencher une dermite séborrhéique chez certaines personnes.

Seul un dermatologue peut diagnostiquer une véritable dermite séborrhéique. Consultez avant de démarrez un traitement, même naturel.

A retenir sur la dermite séborrhéique

  • Les corps gras comme les huiles, les beurres et tout ce qui en contient sont déconseillés sur le cuir chevelu car ils nourrissent la levure à l’origine de la dermite séborrhéique.
  • Garder les cheveux humides trop longtemps a tendance à empirer les démangeaisons, évitez les nattes sur cheveux humides et n’allez pas vous coucher les cheveux mouillés. Préférez un séchage à l’air libre cheveux détachés et si vous n’avez pas le temps, séchez rapidement vos racines avec le sèche-cheveux réglé sur air froid ou tiède.
  • Les shampoings trop fréquents agressent le cuir chevelu et vont avoir tendance à accentuer la production de sébum. Avec une dermite séborrhéique, il vaut mieux se limiter à deux shampoings par semaine.
  • Même avec de fortes démangeaisons, il faut à tout prix éviter de gratter. Les ongles vont abîmer la peau et provoquer des lésions sur le cuir chevelu. Vous verrez plus bas dans l’article comment soulager les démangeaisons entre deux shampoings.
  • Chez certaines personnes, le lait de coco appliqué en racines peut déclencher une crise de dermite séborrhéique.
  • La dermite séborrhéique étant causée par un champignon, il faut être attentif à l’hygiène du matériel que l’on utilise : bien nettoyer sa brosse à cheveux tous les jours (privilégiez un peigne pour faciliter le nettoyage), laver sa taie d’oreiller très régulièrement, éviter les bonnets et chapeaux …

Avant de commencer le traitement

On l’a vu, les corps gras ont tendance à nourrir la dermite. Pour commencer le traitement, il est important de bien partir de zéro et de ne pas avoir de restes de produits coiffants en racines.

Avant de mettre en place votre routine cheveux anti dermite séborrhéique, clarifiez vos cheveux pour les débarrasser de tous les résidus de produits qui ont pu s’accumuler sur vos longueurs et votre cuir chevelu.

Pour cela, ajoutez une pincée de bicarbonate de soude alimentaire dans votre dose de shampoing en mélangeant directement au creux de vos mains ou dans un bol au préalable. Shampouinez-vous comme d’habitude et rincez sans laisser poser. Les cheveux au rinçage vont être « crissants ». Le bicarbonate de soude va dégommer toutes les impuretés et le sébum accumulés sur les cheveux afin de les laisser « à nu », sans aucun résidu de produit.

Cette méthode de clarification a tendance à assécher les cheveux, il est conseillé de faire un masque hydratant ensuite. Avec une dermite séborrhéique, les masques hydratants à base d’aloe vera et/ou de miel seront vos meilleurs alliés. Il vous suffit de mélanger dans un bol un ou plusieurs agents hydratants de votre choix et de laisser poser sur votre cuir chevelu et vos longueurs pendant 30 minutes minimum, jusqu’à 1h si vous avez un peu de temps devant vous. Vous pouvez également ajouter 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree et/ou de lavande pour commencer à traiter la dermite séborrhéique.

Après avoir rincé votre masque hydratant, terminez par un rinçage acide au vinaigre de cidre pour refermer les écailles des cheveux qui ont été ouvertes par le bicarbonate de soude dont le pH est basique. En plus de rééquilibrer le pH du cuir chevelu, le rinçage au vinaigre de cidre est bénéfique pour la dermite séborrhéique. Il détruit les bactéries et autres saletés à la surface du cuir chevelu sans agresser le film hydrolipidique de la peau.

Pour cela, diluez un volume de vinaigre de cidre dans dix volumes d’eau et rincez vos cheveux avec ce mélange.

Séchez vos cheveux comme d’habitude. Si vous utilisez des produits coiffants comme un leave in ou une gelée capillaire, avoir une dermite séborrhéique ne vous empêchera pas de les utiliser. Veillez bien à ne pas mettre de produit en racines et à vous concentrer sur vos longueurs et pointes. Il ne faut pas de substances grasses sur le cuir chevelu.

La clarification au bicarbonate de soude peut être réalisée une fois par mois. C’est assez agressif pour la dermite, veillez à n’en faire que si vous en ressentez le besoin (cheveux lourds, poisseux, substance grasse sous les ongles quand vous vous grattez).

Une fois cette remise à zéro effectuée, vous pouvez mettre en place votre routine anti dermite séborrhéique qui vous suivra les deux prochains mois.

Essayez de ne pas laver vos cheveux trop souvent pour ne pas agresser plus encore votre cuir chevelu qui est déjà malmené par la dermite. En période de crise, je me lave les cheveux jusqu’à trois fois par semaine, quand les démangeaisons sont trop fortes. Mais si vous êtes régulière dans les soins traitants, vous devriez parvenir à ne vous laver les cheveux que deux fois par semaine au maximum.

La clarification que vous venez de faire pour commencer votre traitement fait office de shampoing, attendez quelques jours pour mettre en place la routine que je vais vous décrire ci-dessous.

Ma routine anti dermite séborrhéique

Pour lutter efficacement contre la dermite séborrhéique, il est important d’être régulier dans les soins traitants et ne pas stopper les applications aux premiers signes d’amélioration. Pour ma part, je suis cette routine pendant deux mois avant de revenir petit à petit à une routine habituelle.

Le shampoing

Le shampoing est un produit qui est en contact direct avec votre cuir chevelu. Il faut donc le choisir avec soin.

Évitez absolument les shampoings qui contiennent des tensioactifs agressifs comme comme les sulfates par exemples. Ces shampoings sont irritants et peuvent même déclencher la dermite séborrhéique, je vous conseille de les bannir définitivement de votre salle de bain.

Liste non exhaustive des tensioactifs à éviter dans votre shampoing :

  • Ammonium Lauryl Sulfate
  • Ammonium Laureth Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfate
  • Sodium Laureth Sulfate
  • Sodium Dodecylsulfate
  • Sodium Laureth-8 Sulfate
  • Laureth-12 Sulfate
  • PEG-8 Lauryl Ether Sulfate
  • Sodium Mireth Sulfate
  • Sodium Oleth Sulfate
  • Sodium Coco Sulfate
  • Sodium Coceth Sulfate
  • Sodium Cetearyl Sulfate

De même, un shampoing trop riche qui contient beaucoup d’huiles ou de beurres risque de provoquer des démangeaisons quelques minutes après le lavage des cheveux. Il est préférable de privilégier les shampoings pauvres en huiles et en beurres pour ne pas nourrir la dermite.

J’ai testé plusieurs manières de me laver les cheveux et l’alternance des no poo aux poudres de plantes et d’un shampoing doux contre la dermite séborrhéique a vraiment calmé les démangeaisons au point de ne plus me gratter du tout. Voici la routine qui a fonctionné pour moi.

Les no-poo aux poudres de plantes

Cette alternative au shampoing est la méthode la plus sûre pour éviter d’avoir des corps gras en contact avec le cuir chevelu car on sait précisément ce que l’on met dedans !

C’est aussi la méthode la plus douce pour se laver les cheveux, la dermite séborrhéique a tendance à repartir de plus belle lorsque le cuir chevelu est agressé avec des shampoings irritants.

La recette qui fonctionne toujours bien sur moi et que je laisse poser comme un masque pour profiter du soin traitant est à base de rhassoul, une argile qui purifie le cuir chevelu, absorbe l’excès de sébum et lave en douceur.

dermite séborrhéique
La recette
  • 3 à 5 cuillères à soupe de rhassoul
  • 3 cuillères à soupe d’aloe vera (hydrate et cicatrise le cuir chevelu abîmé)
  • De l’hydrolat de lavande pour mouiller le rhassoul et obtenir une pâte onctueuse ni trop liquide ni trop épaisse (l’hydrolat peut être remplacé par de l’eau ou par un autre hydrolat, comme celui de romarin par exemple)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree (bactéricide et fongicide)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande (antalgique, apaise les démangeaisons)

Mélangez tous les ingrédients et ajustez la quantité d’hydrolat ou d’eau pour obtenir une pâte ni trop épaisse ni trop liquide.

Il suffit ensuite d’appliquer la pâte obtenue sur les racines humides, de bien masser et de laisser le soin poser 30mn à 1h sous charlotte et serviette chaude.

C’est un masque lavant, il n’y a pas besoin de faire de shampoing après. Je termine souvent par un rinçage au vinaigre de cidre qui va soulager efficacement les démangeaisons pendant les prochains jours suivants le shampoing.

A faire une fois par semaine pendant deux mois.

Le shampoing Mélaleuque – DRUIDE

Ce shampooing est formulé à base de plantes médicinales et de phytoplancton. Il a été élaboré pour neutraliser les bactéries, champignons et levures. C’est un shampoing doux qui ne va pas décaper le cuir chevelu ni l’assécher.

Ses principaux actifs :

  • Tea Tree : astringent.
  • Verge d’or : purifiant.
  • Ortie : tonifiant, anti-pelliculaire.

Composition :

AQUA, LAURYL GLUCOSIDE, SODIUM LAURYL GLUCOSE CARBOXYLATE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, URTICA DIOICA (NETTLE) EXTRACT*, SOLIDAGO CANADENSIS (GOLDENROD) EXTRACT*, COCO-GLUCOSIDE, GLYCERYL OLEATE, ADIANTUM CAPILLUS VENERIS LEAF EXTRACT, SERPILLUM (WILD THYME) EXTRACT, GLYCERIN, ARGININE, CAPRYLYL/CAPRYL GLUCOSIDE, LEVULINIC ACID, MELALEUCA ALTERNIFOLIA (TEA TREE) OIL*, LAVANDULA OFFICINALIS (LAVANDER) FLOWER OIL*, POTASSIUM SORBATE, SODIUM GLUCONATE, CITRIC ACID, PYRIDOXINE HCI, SODIUM BENZOATE, CHLOROPHYLLIN-COPPER COMPLEX, SORBIC ACID. (ESSENTIAL OIL COMPONENTS: LIMONENE, LINALOOL)

Comme vous pouvez le constater, ce shampoing ne contient quasiment aucun ingrédient gras ou huileux, ce qui est parfait pour laver un cuir chevelu atteint de dermite séborrhéique.

Utilisation :

Druide conseille de l’utiliser en cure pendant un mois, c’est-à-dire de l’utiliser à chaque shampoing pendant un mois. J’ai choisi pour ma part d’alterner avec les no-poo aux poudres de plantes pour agresser le moins possible mon cuir chevelu et ne pas lui imposer trop de tensioactifs, aussi doux soient-ils.

La marque conseille également de faire deux shampoings consécutifs. Quand vous avez les cheveux vraiment sales et gras, il est préférable en effet d’en faire deux, mais sinon inutile de gâcher du produit.

Laissez poser le shampoing en racines 2 à 5 minutes avant de rincer abondamment.

Mon avis :

Ce shampoing a littéralement sauvé mon cuir chevelu ! Je l’ai donc utilisé en alternance avec les no-poo pendant deux mois et dès la première application, mes démangeaisons se sont calmées. Au fur et à mesure des semaines, les démangeaisons apparaissaient de plus en plus tard, me permettant enfin d’espacer à nouveau mes shampoings. Mes cheveux étaient également moins gras. Je dirais qu’on voit réellement les effets bénéfiques sur les pellicules et les démangeaisons au bout de la deuxième semaine d’utilisation.

Les masques

Pour prendre soin de mes longueurs qui ont besoin d’un masque hydratant par semaine, j’ai adapté mes recettes pour privilégier les ingrédients les plus efficaces contre la dermite et ainsi soigner mon cuir chevelu en même temps.

Je ne fais pas de bain d’huiles en racines ni en longueurs ou alors en très petite quantité sur les pointes.

Le masque que je fais le plus souvent est un mélange de miel de thym et d’aloe vera. Ce masque me permet d’hydrater profondément mes cheveux tout en soulageant les démangeaisons de la dermite.

En cas de fortes démangeaisons entre deux shampoings, c’est également ce masque que je fais pour apaiser mon cuir chevelu.

La recette :

  • Deux cuillères à soupe de miel
  • Deux cuillères à soupe d’aloe vera

Les quantités sont à adapter en fonction de la longueur de cheveux, c’est la proportion que je mets pour mes cheveux longs.

Mélangez les ingrédients ans un bol et appliquez sur les cheveux humidifiés, après le shampoing ou simplement après avoir mouillé vos cheveux si c’est entre deux shampoings. Laissez poser 30mn ou plus si vous avez du temps devant vous, et rincez. Vous pouvez terminer par un rinçage acide au vinaigre de cidre si cela soulage votre cuir chevelu.

Entre deux shampoings

Pour soulager les démangeaisons et éviter d’agresser mon cuir chevelu en me grattant, j’ai toujours avec moi une bouteille d’hydrolat de lavande ou de romarin que je vaporise directement en racines, là où ça me démange. Ces hydrolats sont purifiants, assainissants et apaisants.

La fin du traitement

Au bout de deux semaines, vous devriez déjà voir des résultats et moins souffrir de démangeaisons. Continuez tout de même le traitement pendant les deux mois recommandés pour éliminer durablement le champignon et éviter une nouvelle prolifération.

A la fin du traitement, je vous conseille vivement de continuer à utiliser des shampoings doux et à ne pas revenir à des compositions contenant des tensioactifs irritants.

Si vous avez une dermite séborrhéique ou en avait déjà eu une, il est possible malheureusement qu’elle vous rende visite de temps en temps, en période de grand stress ou de fortes émotions. Dans ce cas, si le traitement a fonctionné sur vous, vous pouvez sans problème le remettre en place en cas de nouvelle crise.

Les actifs contre la dermite séborrhéique

Voici un petit tableau récapitulatif des différents actifs que j’ai identifié comme ayant un effet traitant sur le champignon. Je n’ai pas tout testé et la routine décrite plus haut ne comprend que les actifs qui ont fonctionné sur moi. N’hésitez pas à faire vos propres tests, nous réagissons tous différemment aux soins 🙂

ActifsPropriétés
Aloe veraDe par sa composition, l’aloe vera présente de nombreuses propriétés pour traiter la dermite séborrhéique :
L’aloe contient des enzymes dont la bradykinase, une enzyme anti-douleur et cicatrisante qui soulage les inflammations.
L’Aloe contient 18 des 22 acides aminés présents dans le corps humain, dont 7 des 8 acides aminés essentiels. Ils interviennent dans la régénération des tissus cutanés.
L’aloe contient également de la lectine qui favorise la cicatrisation, des saponines qui sont nettoyantes et antiseptiques, de l’aloetine et de l’aloesine, reconnues pour leur action antiseptique, de l’aloelucine qui active la régénérescence cellulaire.
L’aloe vera est donc un excellent réparateur cutané et apaise les peaux sujettes à irritations. Ses propriétés antiseptiques font de cet actif un indispensable au quotidien pour soulager rapidement et efficacement les démangeaisons.

A utiliser pur sur les zones concernées ou comme actif dans les masques ou les no poo.
MielLe miel est naturellement antibactérien, antifongique, clarifiant, rééquilibrant et antioxydant. Ces propriétés en font un allié de choix pour lutter contre la dermite.

A utiliser dilué dans de l’eau tiède (90% miel – 10% eau tiède) en masque sur les zones concernées ou comme actif dans les masques ou les no poo.
Tea tree (huile essentielle)L’huile essentielle de tea tree est antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire et anti-inflammatoire. Elle soigne et soulage les infections de la peau, et purifieassainit et tonifie le cuir chevelu.

A ajouter dans les masques ou les no-poo (1 à 2 gouttes).
Lavande (huile essentielle)L’huile essentielle de lavande est cicatrisante, anti-infectieuse, antifongique, antibactérienne, antivirale, anti-inflammatoire et calmante. Elle va réparer et régénérer les peaux abîmées tout en purifiant et en assainissant les zones infectées.

A ajouter dans les masques ou les no-poo (1 à 2 gouttes).
Palmarosa (huile essentielle)L’huile essentielle de palmarosa est antibactérienne, antifongique, antivirale, elle est particulièrement recommandée pour traiter les cuirs chevelus à problèmes, pour lutter contre les pellicules et pour calmer les démangeaisons.

A ajouter dans les masques ou les no-poo (1 à 2 gouttes).
Géranium Rosat (huile essentielle)L’huile essentielle de géranium rosat est antifongique, antibactérienne, cicatrisante, antalgique, anti-inflammatoire et purifiante.

A ajouter dans les masques ou les no-poo (1 à 2 gouttes).
Baume de Copahu (huile essentielle)L’huile essentielle de Baume de Copahu est anti-inflammatoire, anti-douleur et purifiante.

A ajouter dans les masques ou les no-poo (1 à 2 gouttes).
Ail (jus)L’ail a des propriétés anti-inflammatoires, anti-fongiques et anti-bactériennes. Il contient naturellement des vitamines A, B et C, du calcium, du phosphore, du zinc, etc. et surtout de l’allicine, un composé soufré qui nourrit les cheveux et le cuir chevelu et élimine les infections. En application externe, les nutriments essentiels de l’ail aident à réguler et à contrôler la production de sébum sur le cuir chevelu, permettant ainsi de traiter efficacement les pellicules.

A extraire à l’aide d’un extracteur de jus ou d’un mixeur puis à appliquer sur le cuir chevelu en massant pour faire pénétrer. Attention aux cuirs chevelus sensibles qui peuvent ne pas supporter.
Vinaigre de cidreLe vinaigre de cidre contient de l’acide acétique qui élimine les bactéries pouvant être liées à des infections ou à des affections cutanées. Il contient également de l’acide citrique (AHA) qui augmente le renouvellement cellulaire de la peau.
Le vinaigre de cidre aide à traiter la dermatite séborrhéique lorsque le cuir chevelu est squameux (comme dans le cas du psoriasis), avec des pellicules épaisses et grasses.
Il agit sans troubler l’environnement naturellement acide du cuir chevelu, sans le décaper, laissant le film hydrolipidique intact.

A utiliser en dernière eau de rinçage dilué dans 10 fois son volume d’eau.
Neem (poudre de plante)La poudre de neem est détoxifiante, apaisante, et assainissante. Elle aide à lutter contre les pellicules et soulage les démangeaisons du cuir chevelu.
L’azadirachtine, molécule active du Neem, n’est pas appréciée des insectes et parasites.

A utiliser dans les no-poo ou les masques aux poudres de plantes. Peut s’utiliser également en lotion ou en dernière eau de rinçage après infusion.
Pivoine (poudre de plante)La poudre de pivoine est apaisante pour les cuirs chevelus sujets à démangeaisons, elle soulage les états pelliculaires. Elle est également anti-inflammatoire.

A utiliser dans les no-poo ou les masques aux poudres de plantes. Peut s’utiliser également en lotion ou en dernière eau de rinçage après infusion.
Le hennéLe henné (neutre ou colorant) et une poudre traditionnellement reconnue pour apaiser les cuir chevelus sujets aux démangeaisons et pour assainir les cheveux à tendance grasse.

A utiliser dans les colorations végétales, les no-poo ou les masques aux poudres de plantes.

Vous avez apprécié cet article ? N’hésitez pas à le partager 🙂

Madeinali

26 Comments

  • Tristan

    Salut !

    Le no-poo au rhassoul a sauvé ma vie ! Néanmoins, deux mois ne suffisent pas, ma DS ne pars jamais complètement. Ducoup je l’utilise non stop, j’arrive à me laver les cheveux 1 fois par semaine ! Par contre j’utilise d’autres HE (palmarosa, cèdre atlas et patchouli), la lavande et le tea tree ne fonctionne pas trop pour moi.
    Je cois dans ton article que la DS peut complètement disparaître ? Définitivement ?
    Cela m’étonne, puisque j’en ai jamais entendu parler.

    • Adele

      Un grand merci pour cet article qui tombe à pic ! J’en souffre depuis septembre et la dermatologue m’a donné des shampoings de la marque ducray. Moi qui me tournait vers le bio, j’étais déçue !
      Enfin, je vais pouvoir essayer tes produits. J’ai commandé le shampoing « druide », cher mais ça vaut le coup .
      Quel est ton shampoing au quotidien du coup ?
      Encore merci 😁🙏

      • madeinali

        Merci pour ton retour 🙂
        J’ai aussi essayé les traitements des dermato, mais à chaque fois c’était un cercle vicieux, les tensioactifs sont si agressifs que ça me graissait les cheveux encore plus rapidement en retour, ce qui nourrissait évidemment le champignon … Le shampoing Druide ne fait pas ça 🙂
        Au quotidien, j’utilise le shampoing-douche de la ruche de la marque Ballot Flurin qui est très doux ! Et je vais bientôt tester le shampoing Pure&Pur de la marque Druide à nouveau que la marque conseille quand la dermite disparaît pour entretenir un cuir chevelu sain 🙂

    • madeinali

      Coucou ! Merci pour tes recommandations sur les autres huiles essentielles que tu utilises 🙂
      Tout dépend des personnes, pour ma part elle revient en période de stress ou d’émotions fortes donc même si j’ai des périodes sans rien où je peux à nouveau faire des bains d’huile et autres joyeusetés, je sais qu’elle repointe son nez régulièrement. A contrario, je connais des personnes qui s’en sont débarrassé et qui n’ont plus eu de soucis par la suite, ma maman par exemple que j’envie beaucoup sur ce point ahah !

    • Caroline

      Enfin une ressource pour traiter ce problème au naturel ! Je viens de m’auto diagnostiquer ce problème (pellicules grasses jaunâtres et malodorantes), et enfin je trouve une solution au naturel pour m’attaquer à ce vilain champignon !
      C’est clair net et précis, merci beaucoup !!

  • Maïlys

    Bonjour et merci pour cet article très complet et clair !
    Peux-tu me dire si le shampooing urtekram peut convenir pour une personne ayant une dermite Séborrheique ?

    Composition: Eau, Aloe vera*, Glycérine végétale, Huile de coco, Glucose de maïs saponifiés, Glycéride d’huile de tournesol, acide citrique, Huile essentielle d’orange*, extrait de mélisse* et de menthe poivrée*.
    * issue de l’agriculture biologique.

    Ingrédients INCI: Aqua, aloe barbadensis leaf extract*, sodium coco sulfate, glycerine**, coco glucoside, lauryl glucoside, sodium chloride, glyceryl oleate, melissa officinalis leaf extract*, mentha piperita leaf extract*, citrus aurantium dulcis peel oil*, parfum, polyglyceryl-4 caprate, xanthan gum, lysolecithin, citric acid, coco-caprylate, tocopherol, beta-sitosterol, squalene, limonene. (* = ingredient from Organic Farming, ** = made using organic ingredients).

    Merci d’avance pour ta réponse !

    • madeinali

      Coucou, merci pour ton retour 🙂
      Le tensioactif utilisé « sodium coco sulfate » est assez agressif, pour ma part je ne l’utiliserais pas sur un cuir chevelu sensible ou atteint de dermite séborrhéique.

  • Carine

    Merci beaucoup pour ton article. Le no poo à base de rhassoul a été super pour calmer les démangeaisons par contre les pellicules persistes c’ est une horreur j’ai l’impression que j’ai de la neige qui sort de mes cheveux. Je ne m’habille presque plus en noir tellement j’en ai ça me complexe. J’ai utilisé au début le shampoing mycoster de ma dermato c’était encore pire !! Je suis donc passé au naturel c’est mieux mais les pellicules ne disparaissent pas. Je vais peut être essayer ton shampoing druide.

      • Véro

        Merci pour ton article !!
        Le mélange miel et Aloé vera est vraiment top et il fait un bien fou. (Il apaise, nourrit ) ! J’ai testé le no-poo au rhassoul avec l’hydrolat de romarin, il répare le cuir chevelu. ( par contre il rend les cheveux lourd, il faudra peut que je réajuste le dosage en et mieux rincer). Si je fais un shampoing par la suite avec un savon solide (marque druydes) cela enlève t-il le bénéfice ?
        En tout cas un grand MERCI.
        (Le traitement de la dermatologue soulage en cas de crise mais c’est un « médicament ».)

        • madeinali

          Hello 🙂
          Merci pour ton retour, et contente que tu trouves des masques qui te soulagent !
          Le rhassoul étant lavant, c’est dommage de faire un shampoing ensuite. Si le rhassoul ne te convient pas, tu peux essayer la poudre de sidr, qui a également de très bonnes propriétés pour les cuirs chevelus à problème. Mais si ton shampoing te convient et ne provoque pas plus d’irritations alors inutile d’en changer. Attention cependant aux shampoings solides qui peuvent être agressifs sur le long terme 🙂
          Oui les dermatologues prescrivent des traitements antifongiques et très agressifs pour le cuir chevelu qui fonctionnent bien au début mais qui éradiquent seulement les symptômes et pas le problème en lui-même 🙁

  • Virginie

    Bonjour,
    Merci pour cet article bien renseigné !
    Je ne sais pas si je suis atteinte de DS, mais jai souffert de démangeaisons à m’arracher les cheveux et plus récemment des pellicules en neige. Étant très nature, j’ai fini par trouver la solution miracle qui m’a soulagée et qui a éliminé les pellicules en 2 semaines (vraiment dingue après plusieurs années de recherches personnelles, de tests..). Si ça peut aider certains : ‘shampooing’ œuf / 1 cas de miel / 3 cas d’aloe vera / 2 gouttes de jus de citron – laisser poser au moins 20min – dernier rinçage au vinaigre de cidre mais ce n’est pas obligatoire. 1 à 2 fois par semaine.
    Je n’utilise pas d’he car j’allaite.
    J’ai de beaux cheveux bien hydratés, plus une pellicule, plus de démangeaisons 😍
    Merci pour ton partage en tout cas, j’aurais bien voulu lire ton article avant..

  • Laura

    Wowwww, quel article si bien élaboré. Il est complet et très clair. Il va être d’une grande utilité pour moi. Merci pour ce beau travail 👍

  • Cloé

    Merci beaucoup pour cet article super clair et détaillé, hâte de commencer cette routine puisque je suis à quasiment 1 shampoing par jour tellement mon cuir chevelu me démange !

    Sur 2 Shampoings bios que j’utilise (indiqués sur l’étiquette sans sulfates)(marque logona et propolia), il est écrit dans les ingrédients :
    coco glucoside
    dysodium et sodium cocoyl glutamate

    sodium cocoamphoacetate

    Est ce que ce sont des tensio actifs ?

    Merci pour ta réponse !

    • madeinali

      Hello, oui ce sont des tensioactifs, je ne connais pas les deux shampoings dont tu parles mais ces deux marques sont réputées pour leurs shampoings doux, donc je pense que ça t’aidera à réespacer tes shampoings sans agresser ton cuir chevelu 🙂

  • EVELYNE

    merci pour tout ça, je perd en plus beaucoup mes cheveux car je me démange énormément et lorsque je tire sur ces plaques , les cheveux partent.
    je vais faire au mieux avec ce que j’ai car avec le confinement je ne vais pas pouvoir faire mes achats.

    • madeinali

      Hello ! Le vinaigre de cidre peut se trouver en grande surface sans problème quand tu vas faire tes courses, tu peux essayer, ça devrait déjà te soulager beaucoup 🙂 Tu as aussi le miel et l’aloe vera qui se trouvent assez facilement ! Le rhassoul est vendu chez monoprix si tu en as un à côté de chez toi 🙂

    • Charlène

      Bonjour, un énorme merci pour cet article !!
      La clarification a aidé déjà énormément et je test le shampoing au rhassoul depuis une semaine : beaucoup moins de démangeaisons et un sébum mieux régulé dès les deux premiers shampoing. Par contre j’ai beaucoup plus de pellicules qu’avant : une nouvelle clarification est déjà possible ? Ou le shampoing druide (que j’attends de recevoir) fera le boulot ? Est ce normal ? Un nettoyage du cuir chevelu.. ?
      Merci d’avance ! 🌸

      • madeinali

        Hello ! Tu peux faire une clarification par mois, mais pas plus au risque d’agresser ton cuir chevelu plus encore 🙂
        Tu peux mettre de l’aloe vera en racines si tu en as pour apaiser !
        Le shampoing Druide est anti-pelliculaire et très efficace, il devrait t’aider 🙂

  • Loubenti

    Bonsoir, merci infiniment pour votre article qui est excellent. Je vais suivre vos conseils, ayant les cheveux frisés et épais, comment les entretenir sans huile ? Merci

    • madeinali

      Hello 🙂
      Merci pour ton retour !
      Tu peux continuer à utiliser de l’huile sur tes longueurs en prenant bien garde à ne pas toucher au cuir chevelu 🙂
      Et sinon, tes cheveux ont autant besoin d’hydratation que de nutrition, et il n’y a aucun souci avec les masques hydratants car ils ne contiennent pas de gras 🙂

  • Marie-Laure

    Bonjour
    Quel soulagement de lire un article, récent, sur le sujet ! Je me sens moins seule dans le traitement de cette maladie. Je vais tester les produits conseillés et laissé de côté les shampoings dermatologiques.
    Ma DS s’est accompagnée ces 4 dernières années d’une folliculite en touffe. C’est très douloureux et handicapant au quotidien. Je ne sais pas si quelqu’un connait/en souffre ?
    Je viens de commencer un shampoing antiseptique (cyteal). Qu’en pensez-vous ?
    Merci,

    • madeinali

      Hello, contente que ça puisse t’aider 🙂
      Pour la folliculite c’est une infection du cuir chevelu assez grave qui nécessite la prise d’antibiotiques pour éradiquer le Staphylocoque doré à l’origine apparemment de l’infection, si je ne dis pas de bêtises. Les risques si ce n’est pas bien traité est de perdre ses cheveux définitivement, donc je te recommande vivement de te faire suivre de près par un médecin et de ne pas laisser l’infection traîner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *