porosité cheveux
Beauté,  Cheveux

Connaître la porosité de vos cheveux pour en prendre soin

Apprendre à déterminer quelle est la porosité de vos cheveux va vous permettre d’adapter votre routine capillaire afin qu’elle soit efficace.

Lorsque l’on débute sa transition vers le naturel, il est parfois décourageant d’enchaîner les « bad hair day » alors que vous avez passé un temps fou à faire des soins pour leur offrir le meilleur. On est toutes passé par là à nos débuts, tester mille produits et mille recettes pour finalement ne pas atteindre de résultat correct au bout du compte. Avant de laisser tomber le naturel, avez-vous déterminé quelle est la porosité de vos cheveux ?

Connaître sa porosité permet d’adapter sa routine afin qu’elle convienne au mieux aux besoins de ses cheveux. Cette étape va vous permettre de cibler les véritables attentes de vos cheveux et d’économiser du temps et de l’argent !

Qu’est-ce que la porosité ?

La porosité des cheveux, c’est leur capacité à absorber et à retenir l’humidité.

Il existe trois niveaux de porosité différents :

  • Faible
  • Normale
  • Forte

En fonction de la porosité de vos cheveux, votre routine va être différente.

Le cheveu est une fibre composée de trois couches : au centre, la moelle est constituée de protéines (mais les cheveux fins n’ont pas toujours de moelle), elle est recouverte par le cortex, composé de kératine et de pigments. Et la cuticule entoure le tout, elle est composée d’écailles, formées de kératine. C’est une protection contre les agressions extérieures. C’est souvent l’aspect de la cuticule qui fait un cheveu en bonne ou en mauvaise santé.

structure cheveu

Plus les écailles des cheveux sont ouvertes, plus les cheveux sont poreux. Ils sont sensibles aux agressions et ont beaucoup de mal à retenir l’hydratation au cœur de la fibre capillaire.

Plus les écailles des cheveux sont fermées, moins les cheveux sont poreux. Ils ont beaucoup de mal à assimiler l’hydratation qu’on leur apporte car ils sont imperméables.

porosité

Connaître la porosité de ses cheveux va permettre d’aider nos cheveux à tirer le meilleur des soins que l’on applique. En effet, en fonction de la porosité de ses cheveux, on ne va pas procéder de la même manière pour faire pénétrer les soins et pour conserver l’hydratation au cœur de la fibre capillaire.

La porosité évolue, elle n’est pas fixe et ne définit pas la nature de nos cheveux. En fonction des soins que l’on apporte ou des habitudes que l’on adopte avec nos cheveux, elle est amenée à évoluer. L’objectif est d’avoir une porosité normale, avec des écailles ni trop fermées ni trop ouvertes.

Comment déterminer la porosité de ses cheveux ?

Le test du verre d’eau

Prélevez quelques cheveux propres sur votre brosse à cheveux ou dans la douche après votre shampoing.

Pour ne pas fausser le test, les cheveux prélevés ne doivent pas être recouverts de produits coiffants ou d’huile. Ils doivent être « à nu ».

Déposez les cheveux à la surface du verre et attendez quelques minutes.

Si les cheveux restent à la surface du verre et ne coulent pas du tout, ils sont peu poreux. Ils ne se gorgent pas d’eau et par conséquent ne deviennent pas plus lourds donc ils flottent. Cela signifie que les écailles des cheveux sont imperméables, donc très fermées.

Si les cheveux coulent jusqu’à la moitié du verre mais se stabilisent et ne tombent pas au fond, ils ont une porosité normale. Cela veut dire que les écailles de la cuticule ne sont ni trop fermées ni trop ouvertes.

Si les cheveux coulent au fond du verre, ils ont une forte porosité. Les cheveux testés se sont gorgés d’eau et sont trop lourds pour flotter. Cela signifie que les écailles ne sont pas du tout imperméables, donc très ouvertes.

Pour affiner le résultat

Il se peut que le test du verre d’eau ne vous donne pas un résultat très concluant. De plus, il est tout à fait possible d’avoir plusieurs porosités différentes sur la tête.

Analysez vos habitudes et l’état de vos cheveux pour compléter le test du verre d’eau et connaître de manière plus précise leur porosité.

Analyser l’état actuel de vos cheveux

La texture de vos cheveux

Si vos cheveux sont bouclés, frisés, crépus, ils ont par définition une plus grande porosité que des cheveux lisses ou ondulés.

En effet, les cheveux texturés ont naturellement les écailles de la cuticule soulevées aux endroits où le cheveu forme une spirale. Plus le cheveu est bouclé et plus les boucles sont nombreuses dans la longueur, plus les écailles se soulèvent sur les points de torsion. Ces écailles qui se soulèvent à différents points rendent le cheveu poreux.

Tandis que les cheveux ondulés ou lisses présentent beaucoup moins de mouvements, donc beaucoup moins de points où les cheveux se tordent. Ces chevelure sont donc naturellement moins poreuses.

L’aspect de vos cheveux

Les cheveux très poreux ont tendance à être mousseux et secs. Ils gonflent au contact de l’humidité et les boucles se définissent mal.

Les cheveux peu poreux sont généralement brillants et faciles à coiffer.

Analyser les réactions de vos cheveux

La vitesse d’absorption de vos cheveux

Les cheveux très poreux se gorgent rapidement au contact de l’eau. Ils vont également vite absorber les soins et les produits appliqués.

Les cheveux peu poreux vont mettre plus de temps à se gorger lorsqu’ils sont au contact de l’eau. Ils vont également avoir beaucoup de mal à absorber les soins et les produits appliqués, laissant bien souvent une pellicule grasse à la surface des cheveux.

La vitesse de séchage de vos cheveux

Les cheveux poreux ont tendance à sécher très vite tandis que les cheveux peu poreux vont mettre jusqu’à plusieurs heures pour sécher naturellement.

Analyser vos habitudes actuelles et passées

Si vous avez fait subir à vos cheveux des colorations chimiques ou des décolorations, des lissages, des brushing de tous types utilisant une température élevée, vos cheveux sont certainement poreux car tous ces traitements ouvrent les écailles des cheveux et abîment la cuticule.

Si vous utilisez un sèche-cheveux tous les jours ou presque, vos cheveux sont forcément plus poreux que ceux d’une personne qui laisse ses cheveux sécher naturellement. Le trop brusque changement de température abîme la cuticule des cheveux.

Comment adapter sa routine capillaire en fonction de la porosité de ses cheveux ?

Vos cheveux sont poreux

Les écailles de la cuticule de vos cheveux sont très ouvertes, les soins hydratants n’ont pas de mal à pénétrer la fibre capillaire mais le cheveu ne retient pas l’hydratation apportée.

Voici quelques astuces pour aider vos cheveux à retenir l’hydratation au cœur de la fibre capillaire :

  • En fin de routine de lavage, rincez vos cheveux à l’eau froide pour refermer les écailles de vos cheveux et emprisonner l’hydratation apportée à l’intérieur de la fibre capillaire. Vous pouvez également rincer vos cheveux à l’aide d’une lotion acide afin de mieux refermer les écailles de la cuticule. Pour cela, mélangez une dose de vinaigre de cidre dans 10 fois son volume d’eau (dans une grande bouteille pour plus de facilité). Utilisez ce mélange en fin de routine capillaire en tant qu’eau de rinçage lorsque vous avez terminé votre routine de soin. Vous pouvez aussi simplement vaporiser le mélange eau/vinaigre de cidre directement sur vos cheveux hors de la douche à l’aide d’un flacon vaporisateur. L’odeur de vinaigre disparaît en séchant, pas d’inquiétude 😊 Vous pouvez également remplacer le vinaigre de cidre par du citron.
  • Pensez à sceller l’hydratation en fin de routine capillaire à l’aide d’une huile végétale ou d’un beurre végétal si vos cheveux le supporte. Ce réflexe va empêcher l’eau de s’évaporer en formant une couche imperméable autour de votre cheveu. Cela permet de pallier l’ouverture des écailles de votre cuticule qui ne remplissent plus leur rôle d’imperméabilisant.
  • Nos cheveux sont constitués en grande partie d’une protéine : la kératine. Les cheveux poreux ont la cuticule hérissée, les écailles composées de kératine ne remplissent plus leur rôle de protecteur du cortex, à l’intérieur du cheveu. Utilisez des soins riches en protéines afin de reconstruire la fibre capillaire endommagée. Pour cela, privilégiez les produits qui contiennent des protéines hydrolysées. Voici les termes pour les reconnaître dans une composition INCI : Hydrolysed/hydrolized, Protein, Amino acid, Keratin, Collagen, Oat…
    Beaucoup de soins tout faits en contiennent, par exemple et pour n’en citer que quelques uns : le srpay fortifiant aux protéines de blé de Less is More, le démêlant à la kératine végétale de Mademoiselle Bio, la créme de soin sans rinçage aux protéines de blé de Mademoiselle Bio, le masque réparateur de Madara, les leave in des Secrets de Loly.
    Vous pouvez également ajouter vous-même des protéines hydrolysées dans vos soins maison. On les trouve principalement chez Aroma Zone.

Vos cheveux sont moyennement poreux

La chance ! Vous avez une porosité normale, les soins hydratants que vous faites pénètrent la fibre capillaire et vos cheveux retiennent correctement l’hydratation. Ne changez rien, votre routine est la bonne 😊

Vos cheveux sont peu poreux

Les écailles de la cuticule de vos cheveux sont très fermées, elles laissent difficilement pénétrer les soins hydratants. Par contre, vos cheveux retiennent très bien l’hydratation au cœur de la fibre capillaire.

Il faut donc aider vos écailles à s’ouvrir afin de faciliter la pénétration des soins hydratants.

Voici quelques astuces :

  • Mouillez vos cheveux à l’eau chaude avant vos soins, la chaleur ouvre les écailles de la cuticule.
  • Pendant la pose de vos soins, gardez la chaleur ! Pour cela vous pouvez recouvrir votre tête de film alimentaire ou d’une charlotte de douche réutilisable. Par-dessus, enroulez une serviette humide chauffée quelques secondes au micro-ondes ou investissez dans un bonnet chauffant. Ces bons réflexes vont vous permettre de bien ouvrir les écailles de vos cheveux pendant la pose de vos soins, ils pénétreront mieux la fibre capillaire.
Bonnet de soin Ebell’s Paris
  • Privilégiez les huiles fines et légères comme celles de brocoli, de macadamia, d’argan ou de jojoba. Vous pouvez utilisez ces huiles en bain d’huile deux à trois fois par mois ou en huile de finition pour sceller l’hydratation en fin de routine. Pour les bains d’huile, vous pouvez également chauffer légèrement vos huiles au bain marie avant de les appliquer afin de faciliter leur pénétration.
  • Si vous utilisez une crème sans rinçage (leave in) pour définir vos boucles, choisissez une texture fluide comme un lait qui ne va pas alourdir vos longueurs. Vous pouvez par exemple essayer les smoothies Les Secrets de Loly, le lait capillaire Kalia Nature ou la crème 2Moss qui sont des émulsions légères.
  • Clarifiez régulièrement vos cheveux pour éviter l’accumulation de produits résiduels. Comme vos écailles sont très fermées, elles n’absorbent pas tout ce que vous appliquez. Sans clarifications régulières, vos cheveux risquent d’être vite alourdis. La clarification est recommandée une fois par mois. Mélangez une pincée de bicarbonate de soude alimentaire dans votre dose de shampoing et massez votre cuir chevelu et vos longueurs. Ne laissez pas poser, rincez immédiatement après le shampoing. Enchaînez ensuite avec un masque hydratant car la clarification assèche beaucoup les longueurs.

Ces quelques astuces devraient vous aider à adapter votre routine capillaire afin qu’elle réponde au mieux aux besoins de vos cheveux. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire si certains points vous laissent perplexes 🙂

Cet article contient des liens affiliés, cela signifie que je touche un pourcentage des ventes réalisées via ce lien. Rien ne change pour vous, mais si vous ne souhaitez pas, vous pouvez simplement faire des recherches Google des produits mentionnés au lieu de passer par ces liens. Mon avis sur les produits n’est et ne sera jamais influencé par d’autres critères que mes propres tests et appréciations.

Vous avez apprécié cet article ? N’hésitez pas à le partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *